SÉCURISER LES DÉPLACEMENTS CYCLABLES

La deuxième action d’Ederbidea est de sécuriser les déplacements en vélo en poursuivant les aménagements des eurovélos et des bidegorris du triangle transfrontalier Bayonne – Saint-Sébastien – Pampelune. Bien qu’il existe déjà dans les trois territoires des voies cyclables, Ederbidea, dans la continuité du projet Circuldouce, propose de les connecter afin de développer un réseau de mobilité douce en lien avec les véloroutes européennes.

A terme, ces 240 km d’itinéraires cyclables permettront de relier les villes de Bayonne, Saint-Sébastien et Pampelune.

En Navarre, Ederbidea permettra de réaliser deux sections: la liaison entre les voies vertes de la Bidassoa et celle de Plazaola (environ 42,5km de véloroute au total) et la liaison entre l’ancienne voie ferrée de Plazaola avec Pampelune, soit environ 25 km entre Dos Hermanas-Irurtzun-Pampelune.

Cette dernière section sera aménagée en étroite collaboration avec le Ministerio de Agricultura. Ce tracé prolongera l’itinéraire Eurovelo 1 sur le territoire navarrais.

Pour les Pyrénées-Atlantiques, les aménagements sécurisés de l’Eurovélo 1-Vélodyssée seront poursuivis sur les communes de Biarritz (6km), Bidart (6km environ), Saint-Jean de Luz et Hendaye. Au total, environ 14 nouveaux kilomètres seront mis en service pour la Véloroute de l’Atlantique.

En Gipuzkoa, la section reliant Renteria à Irun, sera aménagée en voie verte pour les cyclistes et les piétons ; elle desservira l’Hôpital de Bidasoa jusqu’au quartier Amute (Hondarribia).